Où sont tous les Ukrainiens Néo-Nazis?

Graham Phillips

Rappelez-vous les néonazis de l’Ukraine, ils étaient partout. Sky a prévenu – Euro 2012: la menace néonazie aux supporters anglais

Fullscreen capture 28032015 171033.bmp

Selon Daily Mail, les supporters anglais étaient sur le point de marcher dans un véritable piège – la foule nazie guette les supporters anglais 

Fullscreen capture 28032015 190100.bmpMême les journaux de grand format se sont vu engagés dans l’action néonazie, le Telegraph notant – ‘Le documentaire de BBC projeté lundi soir a montré les cris de singe très courants lors des matchs, des salutations nazies, des attaques violentes aux spectateurs d’origine asiatique pendant le match en Ukraine‘ – tout cela a fait penser à l’ancien joueur britannique Sol Campbell que les supporters anglais qui ont fait un voyage à l’Euro 2012 puissent ‘rentrer dans un cercueil’, à tel point le documentaire de BBC l’a choqué.

Fullscreen capture 28032015 175757.bmp

Trois ans plus tard , c’est une véritable guerre qui se déroule en Donbass, ancienne partie de l’Ukraine, où les forces armées ukrainiennes incluent d’une manière cynique des groups néonazis provenant de l’Ouest de l’Ukraine , tellement condamnés par la presse européenne en 2012. Ici, c’est un bataillon ukrainien Azov, connu pour le soutien ouvert du nazisme

Azov Nazi 2 Azov Nazis Nazi Azov1

Azov Nazi 3

Ainsi, le presse occidentale qui, en 2012, s’est pressée de condamner le néonazisme, en 2015 se voit plus inclinée à pardonner. Cet extrait est tiré du Daily Mail (le texte original appartenant à Reuters), j’ai mis en gras une partie de l’extrait :

URZUF, Ukraine, 25 mars (Reuters) – Le bataillon Azov de l’extrême droite dont le symbole ressemble à la croix gammée sur le fond jaune, se prépare à défendre le port de Marioupol situé dans le sud-ouest de l’Ukraine de l’attaque largement attendue des séparatistes proprusses.

La milice composée d’une millier d’ultranationalistes participant depuis un an dans le conflit avec les rebelles prorusses dans le sud-ouest de l’Ukraine, a une réputation d’une unité armée progouvernementale féroce et dédaigneuse des efforts de paix.

Mais les points de vue radicaux des commandants du group affilié à la garde nationale ukrainienne qui travaille côte-à-côte de l’armée tout comme l’utilisation des symboles évoquant les insignes nazis ont causé l’anxiété chez l’Occident et la Russie et pouvaient revenir hanter l’administration prooccidentale de Kiev quand les combats seraient finis.

Azov HitlerEn 2012 les supporters faisant ‘sieg heil’ étaient une ‘foule nazie’, aujourd’hui un bataillon qui se bat sous les croix gammées et dont les membres manifestent ouvertement leur vénération du nazisme (la photo à gauche), à peine ‘rappellent’ et ‘évoquent’ le nazisme. Bien sûr, ils ‘évoquent’, pas plus que l’on peut les appeler ‘féroce combattants’, ‘défenseurs’ contre le mal éternel – ces ‘séparatistes prorusses’, le ‘mauvais gars’ favori des médias occidentaux.

Le désir d’Azov de prôner le nazisme a atteint un tel point qu’ils ont commencé à falsifier des photos. De fausses photos qui montrent les swastikas. D’après un examen scanographique , les swastikas sur cette photo ont été photoshoppés et puis ont été publiés dans le réseau social du membre d’Azov Oleg Penya

1Azov

Figurez-vous seulement si ces néonazis ukrainiens étaient aussi mauvais que les Vitasupporters ukrainiens de 2012 tendant le bras dans la salutation nazie, et soudainement les ‘séparatistes prorusses’ auraient raison… La vérité bien évidemment est qu’ils sont infinement beaucoup plus mauvais. Que se passé-t-il quand vous déchaînez un néonazi et le jetez dans une zone de combat en l’allumant avec la haine de la Russie, la confiance que chaque habitant de Donbass est un ‘séparatiste prorusse’ et quand vous lui assurez votre support absolu, le support des medias occidentaux?… Alors, ils font des choses pareilles: un néonazi membre du bataillon Aidar, Vita Zaverukha, prend un lance-rockettes, tire sur un village, sur la population civile, sur le Donbass.

Quelle chance de trouver cette information dans les médias occidentaux? Presque nulle mais vous pouvez facilement la trouver –une edition française d’’Elle’ lui a consacré une double page, elle est décrite comme un ‘type particulier de combattant’dans un article qui ne pouvait pas être plus exalté même s’il avait été écrit par le mere de Vita.

Vita Zaverukha Elle

Voilà encore quelques photos du ‘combattant du type particulier’–

Vita Nazi Vera Nazi1

Certes, la presse occidentale se voit obligée à reconnaître à un certain point que néonazisme règne dans les fores armées ukrainiennes. Mais comment peuvent-ils le faire sans les rebaptiser ‘mauvais gars’? Simple – parlez avec eux, puis publiez leurs autopardons les plus mitigés –

Fullscreen capture 28032015 181600.bmpDans un interview avec USA TODAY il a reconnu qu’il était nazi et a ajouté en riant qu’il n’y avait pas plus que la moitié de ses amis qui étaient nazis. Il a dit aussi qu’il était en faveur du leadership fort pour l’Ukraine tout comme l’Allemagne pendant la Deuxième guerre mondiale mais qu’il était contre le genocide des juifs par les nazis. Les minorités devaient être tolérées tant qu’elles étaient attachées à la paix et ne demandaient pas de privilèges et la propriété des oligarques était à exproprier et à nationaliser…

Andriy Diachenko, attaché de presse de la brigade Azov, a affirmé que le group ne comptait que de 10% à 20% de nazis. “Je sais qu’Alex est nazi, mais c’est son idéologie personnelle. Cela n’a rien avoir avec l’idéologie officielle d’Azov,” a dit Diachenko. “C’est un bon sergent de l’école de formation du soldat et un bon moniteur de science tactique et de maniement des armes”.

Ainsi, la presse ocidentale répond à sa propre question, une des questions-clé de la guerre en Donbass – que revient-il de faire quand il n’est plus convenant d’appeler néonazis les gens que vous aviez appelé néonazis? Essayez de ne plus les appeler comme ça, mais si vous y êtes absolument obligés, alors trouvez une photo d’eux agréable et faites-les avoir l’air des personnes sympatiques!

***

Merci beaucoup pour la traduction française – Maria Oussenko – @MikerovaMaria

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s